Réforme du CPF : encourager le cofinancement et la co-construction des parcours de formation

La prochaine réforme du Compte Personnel de Formation (CPF) devrait imposer aux bénéficiaires un ticket modérateur. Le montant ou le pourcentage du tarif de la formation visée restent encore à définir. Ce ticket modérateur ne serait pas redevable pour les demandeurs d’emploi ou en cas de co-financement de la formation par l’entreprise.

Cette nouveauté devrait encourager le co-financement et la co-construction des parcours de formation entre salariés et employeurs.

De plus en plus de participants aux programmes de formation continue de Brest Business School optent déjà pour ce mode de financement.

La démarche est simplifiée par moncompteformation.gouv.fr. Le salarié utilise dans un premier temps son solde Compte Personnel de Formation (CPF) (ou un montant choisi en accord avec l’employeur), puis l’entreprise abonde via la même plateforme.

Toute la partie administrative est gérée en ligne par la Caisse des dépôts : le devis, la convention et ses annexes, les attestations de présence et la facturation.

Grâce au format blended learning, les programmes de formation continue de Brest Business School peuvent être suivis à 80% hors temps de travail et permettent ainsi le maintien de l’activité professionnelle.

Brest Business School peut accompagner entreprises et collaborateurs dans la construction d’un parcours finançable par le Compte Personnel de Formation (CPF) : choix d’un programme ou combinaison de blocs de compétences adaptés à un projet d’évolution professionnelle ou de reconversion, VAE individuelles ou collectives, déploiement adapté de blocs de compétences ou de programmes complets à l’échelle de l’entreprise.

N’hésitez pas à nous contacter pour de plus amples informations !

 

 

 

130
Apprentis
DES DIPLOMÉS de Brest Business School
135
intervenants professionnels extérieurs
62
années d'existence
65
partenaires internationaux majeurs